Analyser son dressing avec Stylebook

par

DSC_0029

Si vous me lisez depuis longtemps, vous commencez à me connaitre un peu : j’aime trier, cataloguer, identifier et planifier. La vue de statistiques me remplit de joie, et je vénère le dieu Organisation (que ceux qui sous-entendent que je serais peut être un peu psychorigide se dénoncent !). J’étais le genre de fille à baver devant le fantastique programme de gestion de dressing de Cher dans Clueless, à l’époque quasiment du domaine de la science-fiction !


J’en verse une larme d’émotion.

Heureusement nous sommes en 2016, les ensembles jaunes à carreaux ne sont plus d’actualité (quoi que…), et il existe maintenant pléthore d’application de gestion de dressing pour nos tablettes :D . Après quelques recherches, j’ai choisi d’acheter Stylebook pour quelques euros (disponible uniquement sur iOs, mais Closet+ et Stylicious semblent similaires pour Android). Je l’utilise depuis quelques mois maintenant et j’en suis vraiment très satisfaite, tant du point de vue de l’ergonomie que des fonctionnalités : j’ai donc eu envie de vous en dire un peu plus sur cette app et sur la façon dont je m’en sers pour mon Wearability Project !

Etape 1 : remplir son dressing

Stylebook ne donnera son plein potentiel qu’à condition de cataloguer tous les vêtements de sa garde-robe, c’est donc la première étape à effectuer lorsqu’on commence à utiliser l’application ! Oui, c’est un processus assez laborieux, mais je vous promet qu’une fois cette étape terminée Stylebook devient vraiment très puissant !

On commence donc par créer des catégories dans notre Closet (et, pour ma part, des sous-catégories – par exemple Jupes, Jeans, Pantalons, Shorts classés dans Bas) que l’on remplit avec nos vêtements.

IMG_0032

Lors de la création d’un vêtement, il est possible soit de prendre directement une photo avec son téléphone / sa tablette, soit d’importer une image existante (photo trouvée sur internet pour un vêtement du commerce par exemple). Stylebook possède un outil assez intuitif pour détourer ensuite la photo, mais je vous conseille tout de même de choisir un fond uni et contrastant avec la couleur du vêtement.

Vous pouvez ensuite spécifier la taille, la matière, la ou les couleurs, la marque et le prix du vêtement. Ces informations sont importantes pour pouvoir ensuite analyser notre dressing, car elles permettent de générer des statistiques (sur les couleurs les plus portées par exemple) et de déterminer le cost-per-wear (cout d’achat divisé par le nombre de portages) du vêtement.

IMG_0035

Une autre fonctionnalité très utile est l’outil de recherche : j’ai ajouté tous mes vêtements fait-main avec la marque « Homemade », ce qui me permet de les retrouver facilement et rapidement !

IMG_0046

Etape 2 : documenter ses tenues

Une fois tous les vêtements enregistrés, on peut commencer à s’amuser ! L’application vous propose en effet de créer des Looks combinant les vêtements et accessoires que vous avez enregistré. Comme pour le dressing, vous pouvez classer vos looks par catégories (Casual, Pro, Soirée…).

Il est possible d’utiliser Stylebook de plusieurs manières différentes : comme un planificateur, afin de tester des combinaisons et créer de nouvelles tenues, ou comme outil statistique en enregistrant les tenues portées dans le calendrier associé. J’ai testé ces deux méthodes, mais j’ai découvert que je préfère tester mes tenues directement sur moi plutôt que via l’application afin de mieux me rendre compte si l’association va « fonctionner » :) . Je préfère donc créer mes looks au fur et à mesure que je les porte et les ajouter à mon calendrier afin d’avoir un historique de mes tenues.

IMG_0038 IMG_0041

Etape 3 : analyser son style

Au bout de quelques semaine, des statistiques se dessinent. Dans la rubrique Style Stats, vous pouvez accéder à des tonnes d’informations : couleurs prédominantes dans votre garde-robe, vêtements les plus portés, tenues les plus portées, meilleur cost-per-wear, mais aussi vêtements et tenues jamais portés. Une mine d’or pour mieux comprendre quels sont nos réflexes au moment de s’habiller le matin, qui ne sont pas toujours ceux que l’on croit ! Et bien sûr, plus on est assidu et mieux ça fonctionne ;)

IMG_0044

Bonus : organiser ses voyages

L’avantage quand on a sa garde-robe à portée de main, c’est qu’on peut la visualiser et la manipuler beaucoup plus aisément – pour préparer sa valise par exemple ! Pour mon récent voyage aux Etats-Unis, j’ai utilisé la fonctionnalité Packing de Stylebook pour préparer ma valise, couplée à une catégorie Looks dédiée : j’ai donc pu vérifier facilement que je pourrais tenir dix jours sans soucis avec le contenu de ma valise !

IMG_0042

Et après ?

Le tout n’est pas d’accumuler les statistiques, mais de s’en servir pour mieux comprendre ce qui nous attire ou pas le matin au moment de s’habiller ! De mon côté, j’ai découvert que mon jean slim est le pivot de ma garde-robe en hiver et en demi-saison (il faut donc que je me couse plus de hauts pour aller avec !). J’ai également découvert que je porte de moins en moins les couleurs de ma palette automne en faveur de tons plus dé-saturés : noirs, gris, blancs et pastels… mais je vous en reparlerai une autre fois ;)

Je sais que certains d’entre vous utilisent déjà Stylebook pour organiser leur dressing et leurs créations… dites-moi tout sur votre expérience ! Et si vous ne connaissiez pas cette application, êtes vous tentés par la puissance des statistiques ?
9 Réponses
  • Sewingandco
    mai 2, 2016

    J’adore le concept et je ne connaissais pas! Car après avoir lu Marie Kondo… Il est temps de remplir mon dressing mais pas n’importe comment!!

  • Je ne connaissais pas du tout, mais je me reconnais assez bien dans le profil « fan de l’organisation » pour ne pas dire psychorigide ;) merci pour la découverte…je cours vers ma tablette télécharger l’appli!!

  • La Couutre Rose
    mai 2, 2016

    Je suis une maniaque des stats aussi, j’adore cette appli ! Pour le moment je pint’ juste les looks que j’aime, je conserve mes favoris lors de mes memademonth, ça doit prendre trop de temps de tout photographier et de tout détourer pour avoir un fond blanc… Mais ca laisse rêveuse !

  • Laissons Lucie Faire
    mai 2, 2016

    Je ne connaissais pas cette application. C’est tentant, mais ça doit prendre un temps fou d’encoder tous ses vêtements ! L’aspect statistiques est intéressant. Je serais curieuses de voir le résultat. Et cette scène de Clueless… J’adore :-)

  • Camille
    mai 2, 2016

    Encore merci pour la découverte !! Ca fait un peu plus d’un mois que je l’utilise pour logger mes tenues tous les jours et ces stats c’est le bonheur :)
    Pour construire mes tenues je fais le contraire de toi, je les prépare d’abord sous Stylebook et ensuite je les essaie. Si ça ne va pas au niveau des proportions, je supprime, et si ça va je garde pour la journée, et je fais une photo que je garde dans une sous-catégorie « Inspirations/Actual Oufits » et que j’ajoute au collage de la tenue. Comme ça plus tard je peux toujours me rendre compte du rendu porté (http://decoudvite.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/05/Stylebook1.png).
    J’utilise aussi le système de Packing pour séparer ma garde-robe en plusieurs groupes, comme des pseudo-capsules. Comme mon style est beaucoup moins cohérent que le tien, au moins au niveau couleurs, je me retrouve avec beaucoup d’associations potentielles de vêtements qui ne fonctionnent pas, et du coup organiser par sous-garde-robe me permet d’imaginer des tenues plus facilement (deux exemples : http://decoudvite.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/05/Stylebook2.png & http://decoudvite.com/wordpress/wp-content/uploads/2016/05/Stylebook3.png)

  • Marick
    mai 10, 2016

    Ola oui ca a l’air puisssant, c’est le genre d’outil que j’utiliserais volontiers (#categoriepsychorigideinsideaussi) et qui effectivement m’aiderait surement à mieux optimiser ma garde robe (que je commence déjà par trier)… je le note et je suis sûre qu’un jour je m’y mettrai !

  • Elodie
    mai 26, 2016

    J’ai téléchargé cette application je trouve ça vraiment cool mais c’est dommage qu’on ne puisse pas transmettre de l’iPhone à l’iPad correctement !

    J’espère apprendre à mieux me connaître grâce à elle ! Merci Eléonore

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *