Garde-robe capsule : un exemple pratique

by

Il est temps de passer à la planification de ma garde-robe. Mais avant de me lancer, voici un petit exercice d’entrainement.

Lors de mon exercice d’analyse, j’ai pu repérer plusieurs types d’activités nécessitant des vêtements différents :

  • travail : l’endroit où je peux exprimer mon style sans avoir peur de tacher ou abimer mes vêtements. A raison de 4 jours de bureau par semaine pour lesquels j’ai envie de pouvoir réaliser une bonne variété de tenues, c’est la capsule sur laquelle je vais me concentrer le plus en terme de couture.
  • week-end : les journées passées en famille, soit 2 par semaine. Pour ces journées, il me faut des vêtements résistants et confortables qui me donnent aussi l’air d’avoir fait un minimum d’efforts.
  • sorties : soyons honnêtes, les sorties sans enfants étant actuellement réduites à peau de chagrin, cette catégorie ne nécessite qu’une seule jolie robe en cas de besoin.
  • maison : la catégorie sur laquelle je vais me concentrer aujourd’hui. Il s’agit des tenues que je porte chez moi le soir et les journées hybrides « boulot/enfant », soit 5 tenues par semaine.

Pour ma garde-robe maison, mon objectif est d’obtenir 2 semaines de tenues différentes et un minimum flatteuses, sans répétitions, soit 8-10 tenues. Les pantalons utilisés doivent tous avoir des poches (exit les leggings), et chaque tenue doit pouvoir être réchauffée par un gilet. Enfin, chaque haut doit pouvoir être combiné avec chaque bas et chaque gilet.

Après avoir fouillé mon armoire, j’ai pu dégotter 3 t-shirts un poil trop près du corps pour les assumer dans la rue mais parfaits pour l’intérieur, une tunique et un gilet noir, le tout de qualité. J’ai complété cette capsule par deux pantalons en jersey avec poches, et un gilet beige rosé (achetés dans le commerce car je ne peux pas encore me permettre de consacrer du temps à coudre des tenues d’intérieur). J’ai pris en photo chaque pièce, ou récupéré leur photo sur internet quand disponible.

Note : les hauts et les bas composant cette capsule n’ont pas été choisis au hasard, j’ai au contraire misé sur mes atouts
  • des t-shirts près du corps mais pas moulants, pour compenser les bas type « jogging » et éviter le total look négligé
  • des pantalons avec une forme de jambe fuselée pour mettre en valeur mes jambes fines sans mouler mes cuisses moins fines
  • des gilets fluides arrivant mi-cuisse, et surtout pas au plus fort de mes hanches
  • des couleurs neutres et en harmonie avec mon teint (malgré mon amour du noir, je me suis forcée à choisir 4 teintes différentes (noir, blanc, beige, gris) pour introduire de la variété dans les tenues et ne pas avoir l’impression de porter tous les jours la même chose)

Vérifions que cette garde-robe capsule est 100% fonctionnelle, c’est à dire que tout va avec tout :

Avec 4 hauts et 2 bas, je peux effectivement réaliser 4×2=8 tenues différentes, flatteuses, et compatibles avec mes deux gilets. Mission accomplie ! Après ce petit échauffement, je vais pouvoir passer aux choses sérieuses et planifier ma garde-robe de travail handmade… la suite au prochain épisode !

7 Responses
  • Orianne (ocabanoncouture)
    janvier 25, 2019

    Comme quoi avec peu de pièces on peut faire un max de combinaisons !
    J’avoue avoir du mal a faire cet exercice eu égard a mon amour de la couleur : les combinaisons ne sont pas toujours heureuses

    • Eléonore
      janvier 25, 2019

      J’ai suivi il y a peu un cours sur la couleur qui expliquait qu’en sélectionnant uniquement des couleurs à dominante chaude, ou uniquement des couleurs à dominante froide, on avait peu de chances de se tromper dans les associations couleurs ^^. J’ai aussi publié sur le blog de Deer&Doe aujourd’hui un article avec le lien d’une super vidéo sur la couleur !

  • Pauline
    janvier 25, 2019

    Merci pour l’exercice Eleonore. Tu fais mes devoirs à ma place 😉 Surtout que c’est ma catégorie principale comme je bosse depuis chez moi. Mais j’essaie de faire un compromis entre confortable et un minimum habillée (sinon c’est vite la déprime). Hâte de voir ta liste complète.

    • Eléonore
      janvier 26, 2019

      😉 Pour le travail à la maison (quand ma fille n’est pas là), je le considère comme le travail au bureau en terme de vêtement donc je classe ça dans « travail », mais si je passais la majorité de la semaine avec elle je pense que je ferais un compromis confort/élégance (en fait, ma catégorie « week-end » ^^)

  • Cassiope
    janvier 27, 2019

    Réflexion très intéressante. J’ai photographié mes vetements pour essayer de réfléchir à tout cela mais l’effet n’est pas très joli (fond….) quel(s) logiciels utilise-tu pour ces jolies présentations ?

    • Eléonore
      février 15, 2019

      J’essaie au maximum de retrouver les photos « officielles » de mes vêtements sur internet (ou des photographies génériques pour les items comme les leggings, t-shirts…). Pour le reste, je les photographie sur cintre sur un mur blanc avec mon iphone (il existe ensuite plein d’apps pour faire des retouches couleurs de base).

      Un très bon conseil qu’on m’a donné est ensuite d’utiliser Keynote sur Mac et sa fonction « Alpha instantané » (je suppose que Powerpoint a des fonctions similaires) pour rendre le fond blanc transparent et ensuite pouvoir créer différentes tenues, c’est ce que j’ai utilisé ici !

  • Mari
    mai 3, 2019

    je découvre ton article 3 plombes en retard mais encore une fois très intéressant, merci! pourrais-tu me dire d’où viennent les pantalons de ta capsule ainsi que le haut tout à droite? J’ai découvert récemment que malgré ce que je pouvais croire ces formes un peu fuselées au niveau des mollets convenait plutôt bien à ma morphologie aux hanches très (très) marquées. Merci!

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *