L’heure du tri

par

DSC00772

Et voila, le moment est enfin venu de trier mes fringues bien aimées, celles auxquelles je m’accroche encore même si, il faut bien se rendre à l’évidence, je ne les porte pas du tout. Je les ai divisées en trois tas en fonction de leur état :

  • La crème de la crème : des vêtements que j’ai payé un certain prix et très peu porté (donc pas du tout rentabilisé). J’en ai donné certains à des amies, et je pense mettre le reste en vente sur e-bay ou sur ce blog.
  • Les vêtements encore portables : ceux là seront donnés à la Croix Rouge :) (il y a un dépôt automatique pour les vêtements et les chaussures tout près de chez moi).
  • Les vêtements abimés : plutôt que de les jeter, Apple m’a donné un excellent conseil dans les commentaires : les apporter dans un magasin H&M qui les recyclera soit en nouveaux vêtements / textiles, soit en énergie (cf schéma ci-dessous) ! La liste des magasins participant à l’opération se trouve sur le site de H&M.

Q11_Conscious_Page_7

Le tri

Je ne suis pas vraiment du genre nostalgique : depuis toute petite, j’ai beaucoup déménagé avec mes parents, ce qui était l’occasion de systématiquement « faire le tri » et donner ce qui ne nous servait plus. J’ai toujours été adepte du nettoyage par le vide, j’étais donc persuadée d’avoir réussi à maintenir ma garde-robe sous contrôle (ayant, en plus, déménagé recemment) et de n’avoir qu’un ou deux vêtements à mettre au rebut.

Oh que non…

En étalant toutes mes affaires sur mon lit, je me suis rendue compte que même si j’avais l’impression d’avoir fait ce qu’il fallait (donné ce qui me faisait vraiment ressembler à une grosse patate), j’étais très très loin du compte ! J’avais gentiment fermé les yeux sur tout un tas de tenues qui possédaient une très forte dimension affective à mes yeux :

  • toutes mes cousettes « réussies », mais maintenant trop petites (même en prenant en compte mes fluctuations de poids)
  • ces fringues « de qualité » dans lesquelles j’ai mis un (bout de) bras et qui pourtant ne me vont pas
  • les créations sur lesquelles j’ai passé du temps, pour finalement me rendre compte qu’elles ne fonctionnaient pas avec mon style (couleur, tissu…)
  • et enfin, les quelques « survivors » achetés il y a des années quand la mode était bien différente (pensez sarouel, si si !), essayés de temps à autre « par nostalgie » puis gentiment reposés sur leur étagère

Je dois avouer, le plus difficile a été de me séparer de mes précieuses coutures, en particulier celles réalisées à partir de mes patrons (et ce n’est pas faute d’avoir essayé de rentrer dedans à nouveau !). Mais l’avantage de donner, c’est que je sais que ces créations feront peut être une heureuse quelque part :) (malgré tout, heureusement que je suis allée déposer mon carton tout de suite sinon je serais sans doute en train d’aller les récupérer en douce ^^)

Le résultat

Au final, un carton rempli (!) est parti à la Croix Rouge, trois coutures au recyclage, et 4 vêtements seront mis en vente pour compenser leur prix d’achat ou de fabrication :) .

L’effet positif ? Un énorme poids en moins sur mes étagères, mais aussi dans ma tête (quand on a plus le choix, on évite l’erreur de se « rabattre » sur des fringues dans lesquelles on se sent mal), et tout plein de place pour remplir mon dressing de vêtements soigneusement réfléchis et réalisés.

28 Réponses
  • mirza
    février 7, 2014

    Oh comme je comprend cette sensation de légèreté! J’ai fait la même chose le week end dernier, pour cause de déménagement imminent, et ça fait un bien fou! Mes habits ont tous étés donnes a la bonne (oui, ça existe encore…) des voisins, elle est philippine et les envoie dans son village. En plus d’avoir fait un vide vraiment appréciable, je suis ravie d’avoir envoyé certains habits que je ne met plus mais qui sont qd mm de bonne qualité a des gens qui en ont bien plus besoin que moi!
    J’ai quand même garde qques « habits sentimentaux », mais la pile diminue tranquillement a chaque déménagement, alors je ne me fais pas violence pour tout jeter :)
    bref, ça me rebooste pour coudre de beaux vêtements, et pour aller faire les magasins de bonne qualité. C’est décidé, j’arrête de faire la radine sur mes vêtements: quand ils me reviennent plus cher, ils sont aussi plus beaux, mieux coupes, plus originaux, plus solides, et passent moins vite de mode. Et, je me sens beaucoup mieux dedans! J’arrête aussi de me mettre la pression pour coudre tout ce que je peux: je finis par avoir trop de trucs a coudre & du coup je ne prend pas assez de temps pour faire des toiles (tu ne saurais pas, au passage, ou on peut acheter un rouleau de toile/combien ça coûte?), ajuster les coupes & faire de belles finitions. Finalement, acheter un truc qu’on aurait pu coudre, c’est vraiment pas grave!

  • Kenao
    février 7, 2014

    Et un poids en moins sur les épaules!!!! Félicitations pour ce détachement! Je compte bien faire le tri dans ma garde robe lors de mon déménagement dans quelques mois. J’ai pleins de fringues que je ne porte pas. Pour moi la couture est le moyen d’avoir des vêtements comme je le souhaite et qui me tombe bien ( c’est pas encor ça car faire des modifs de patron je ne sais pas encore faire. Mais ça viendra avec le temps).
    Je n’ai pas encore essayé un de tes patrons mais je les trouve super!

  • Marick
    février 7, 2014

    bravo… parce que la dimension affective de certains vêtements est plus importante qu’il n’y semble. Mais je pense qu’une fois le pas franchi c’est bien dans la tête, il faut « juste » trouver ce courage et cette certitude de dire qu’on y survivra et que non magiquement ce vêtement n’ira pas de nouveau ou pas mieux demain matin ! Moi j’en suis loin….

  • aelys
    février 7, 2014

    Je suis bien décidée à faire du tri aussi… j’avoue que jusqu’à présent, j’étais surtout bloquée parce que je me demande bien ce que je vais faire de toutes les fringues dont je dois me débarrasser ; aussi je vais aller voir ton lien H&M, ça va surement m’aider. Il y a bien un Secours Catholique qui récupère les vêtements encore portables dans ma ville, mais les horaires d’ouverture sont assez restreints, ce n’est vraiment pas pratique.

  • Corinne (Couleur Café)
    février 7, 2014

    Ton article me fait penser qu’il faut aussi que m’y mette rapidement ! Pour le bien de mon étagère, de celle de mon fils, de celle de ma fille :(

  • Aurélie
    février 7, 2014

    Je suis ton TWP depuis ton premier article sur le sujet et je trouve cela vraiment très intéressant ta démarche me fait forcement beaucoup réfléchir, tes analyses sont vraiment poussées, merci de nous faire partager ton expérience.
    C’est vrai que faire du tri dans son dressing cela sert aussi à faire du tri dans sa tête, forcement il y a de l’affect dans nos fringues, certaines ont été achetée pour une occasion bien spéciale, d’autres représentent une humeur, un état d’esprit au moment ou on l’a cousu, forcement ça complique les choses au moment de s’en séparer. Je ne suis pas spécialement attachée au chose, le ménage par le vide ça me connait mais trier les vêtements c’est autre chose … Pour ma part je donne beaucoup dans les containers de recyclage (pas de problème d’horaires d’ouverture), les vêtements de mon fils sont donnés à mon neveu ou alors ils partent pour l’Ethiopie.

  • VLike
    février 7, 2014

    Oh, je ne savais pas que H&M faisait ça ! Heureusement que je n’ai pas encore jeté mon tas de vêtements « à jeter ». Merci beaucoup pour l’info !

  • Mélie Bidouille
    février 7, 2014

    Ohlalaa!!! La peur d’une armoire complètement vide m’empêche de sauter le pas du tri intensif!!
    Même si je ne porte qu’un petit pourcentage de mon dressing déjà pauvre! Je sais qu’il faut que je m’y atèle!
    D’abord, comme j’ai le temps, je couds tout plein tout plein pour remplir un peu avant de vider!! Le mal sera moindre!!
    D’ailleurs je tenais à te remercier pour la fiche projet que tu as créer!
    Je m’en sert tout le temps!
    Cela me permet de visualiser si le modèle va avec le tissu choisi, sa couleur, son motif… et si cela me conviendra!
    Du coup: moins de gâchis!!
    Merci pour le partage de ta réflexion!! Cela m’aide aussi à me poser les bonnes questions!!

  • Anne
    février 7, 2014

    Piouuuuu quelle démarche !! Régulièrement je fais du tri, en fermant les yeux sur des fringues que je ne porte(rai) jamais mais auxquelles je suis quand même attachée…. sans pouvoir donner de raison valable pour autant !!!
    Le dernière fois que je m’y suis collée, j’avais décidé de me séparer de tout ce qui n’avait pas été porté depuis 2 ans (j’étais partie sur 18 mois… huuumm)
    Celles dont j’arrive a me défaire (home made ou pas) sont remises à l’association caritative d’une de les amies (et je me dis parfois que les bénéficiaires vont vraiment être bien habillés !)
    Suivre ta démarche serait salutaire, tant pour moi que pour mes étagères…. et je ne parle pas de mon couple dont ma moitié se sent envahie, bouffée, asphyxiée (sens de la mesure) !!!….
    Pas motivée pour gravir l’Everest là tout de suite, mais l’idée fait son chemin…
    Une chose est sûre Eléonore, je cesse immédiatement tout achat de tes beaux patrons et suspend mon inscription à ta NL si tu envisages une telle démarche dans le placard à chaussures !!! IN-TER-DIT, PAS TOUCHE, ne pose même pas les yeux dessus

  • Lujayne
    février 7, 2014

    Oh, bravo… ca c’est quelque chose que je suis bien incapable de faire !!!

  • safiya
    février 7, 2014

    je devrai m’y mettre aussi j’ai du boulot… mais visiblement ce n’est pas insurmontable! par contre moi je suis + sentimentale que toi, et moins habituée au « nettoyage par le vide » alors la tâche s’annonce plus rude pour moi…

    merci pour cet article en tout cas, et bonnes cousettes!

    ps: je ne savais pas que Deer&Doe c’était toi, je l’ai découvert grâce à ton blog, que j’ai lui même découvert sur un autre blog (merci V Like ^^)

  • Gris Bonheurs
    février 7, 2014

    Oh la la ! le genre de travail de longue haleine chez moi… non pas que l’armoire soit pleine (loin de là, j’ai même bien peur qu’après un tri suffisamment objectif, elle deviennen carrément vide…), mais la démarche est douloureuse…

  • Pause couture
    février 7, 2014

    Bizarre, j’ai reçu la notification de ce message dans mes spams alors que d’habitude ce n’est pas la cas…

    Le vide dressing chez moi c’est 2 fois par an, après l’été et après l’hiver. Je rempli en général une poche de 100L que je donne à des associations. Tout y passe : le linge de lit, les vêtements, les sous-vêtements… Avec 3 personnes ça monte vite.

    Honnêtement j’aime beaucoup ce moment, les étagères redeviennent bien rangées, bien aérées, ça me met de bonne humeur. Et je pense bien sur à tout ce que je vais pouvoir coudre, lol.

  • Elodie
    février 7, 2014

    Oh comme tu as raison : on se sent tout de suite légère après avoir fait du tri. Et pourtant ce n’est jamais évident, entre les vêtements « sentimentaux », souvenirs, les « oui mais quand j’aurai perdu mes X kg, il va m’aller comme un gant », etc. On entasse !
    Il va falloir que je que fasse le tri dans ma penderie, je le fais régulièrement mais à chaque fois, je me trouve de fausses excuses pour garder quelques vêtements en trop…Je suis déjà en train de faire le vide dans mon atelier de couture, et ça fait du bien !
    Je suis avec attention ton projet qui me parle vraiment, merci pour toutes tes réflexions !

  • Amélie
    février 7, 2014

    Mouarf, comme je te comprends ! J’ai récemment fait un grand tri, et ce dimanche, j’ai invité toutes mes copines à venir voir ce que je risque de jeter (bien souvent en très bon état). elles amènent aussi les leurs, ça permet de faire du troc, et ce qui me restera partira chez Emmaüs ! (mais j’ai fait le tri partout, vêtements, produits de beauté, à part dans mon matériel de couture en fait XD)
    Pas toujours facile, mais j’ai déjà beaucoup plus de place dans ma penderie et tout est mieux rangé !

  • Rose
    février 7, 2014

    Bravo !
    C’est pas facile, mais ça fait un bien fou, c’est vrai … Généralement j’y arrive, par contre j’ai du mal à me séparer de mes coutures « bien » mais que je ne mets pas (les « pas bien » elles partent à la poubelle, pas de pb). Ce sont mes bébés ! Du coup, elles s’empilent … Je rechignent à les donner à Emmaüs parce que je crains qu’elles finissent à la poubelle car pas d’étiquette = peu vendable. J’ai proposé à mon atelier de couture d’organiser un vide-dressing homemade, mais sans succès …

    Par contre, pour rebondir sur le recyclage des textiles, à part H&M, il existe des entreprises d’insertion qui récupèrent les vêtements abîmés ou non (à condition qu’ils soient propres). Ici on trouve souvent leur benne près des magasins bio. Je crois que c’est assez local-centré comme initiative, mais ça vaut le coup d’investiguer dans vos régions pour voir si une structure comme ça existe – je préfère les aider qu’aider H&M, à choisir :)
    Pour se renseigner, une piste c’est l’Inter Réseau de la Fibre Solidaire : http://www.irfs.fr

  • Laissons Lucie Faire
    février 7, 2014

    Je viens de faire également un tri mon dressing. J’avais besoin de place pour les vêtements que je couds. J’ai réussi à me détacher de pas mal de choses, mais pour certains vêtements, c’est impossible. Je ne les mets plus depuis parfois 10 ans, mais leur valeur sentimentale est trop grande : vestes offertes par mon papa quand j’étais adolescente, une robe achetée avec ma maman lors d’une journée inoubliable en vacances quand j’avais 16 ans… Impossible de m’en séparer, j’y tiens trop.
    Je n’ai pas ce problème-là avec les vêtements que j’ai achetés moi-même. Soit je les donne à mes soeurs ou à mes amies, soit je les donne à des associations. Et ça fait vraiment du bien d’avoir une armoire et des étagères plus aérées.

  • BGM59
    février 7, 2014

    Bon, je sens que je vais m’y mettre moi aussi!!! Aller courage! J’avoue que j’appréhende et c’est pour ça que je recule le moment de le faire ce tri! Mais c’est tellement mieux après! Bravo Eléonore, tu es en bonne voie!!! et merci de nous guider sur le chemin à suivre!!!!

  • flou
    février 7, 2014

    c’est courageux de ta part, ce n’est pas facile de trier ses vetements! pour le reste je suis plutot adepte du less is more, mais pour les fringues, j’ai un rapport trop intime avec elles! je me souviens précisément du moment où je les ai achetées, dans quel état d’esprit, des fois où je les ai portées, du coup j’ai du mal à m’en séparer! mais les rares fois où je le fais, quelle libération!

  • Céline
    février 7, 2014

    ahh le tri! Nécessaire mais pas toujours facile…
    En ce qui me concerne c’est « braderie des copines » deux fois par an: on trie, on échange et le reste part au Réseau Solidaire. Mais c’est vrai que j’ai du mal à me séparer de mes cousettes… :)

  • Kalembredaine
    février 7, 2014

    Ayant déménagé il y a peu, j’ai, moi aussi fait le tri. Et tu as raison, ça fait un bien fou (bon, de mon côté, j’ai tout de même gardé 2-3 pièces par pure nostalgie) ! Le problème maintenant, c’est qu’il faut réalimenter mon dressing parce qu’à force d’être lavés/portés, les rares vêtements que j’ai gardé s’abiment vraiment vite ! Et ça, c’est pas forcément possible tout de suite…

  • yasmine
    février 7, 2014

    Moi je suis pareille, je garde beaucoup de vetement qui ont une valeur affective ou parce que je les aime bien (même si je ne les mets plus) ou parce qu’ils m’allait bien… (mais je ne rentre plus dedans, notamment mes jeans levi’s…) et que j’espère pouvoir les remettre un jour… c’est vrai j’ai l’impression de jeter l’argent par les fenetre, je me dit toujours  » allé encore quelques kilos et je rentre dedans… »
    Je fais du tri régulièrement mais y’en a toujours qui passent à la trappe pour ces raisons… on ne se refait pas et ça ne m’empeche pas de me coudre une garde robe et de dire régulièrement que je n’ai RIEN à me mettre… :p

  • celine
    février 7, 2014

    oui le tri ça allège !!! j’en fais de temps en temps mais de manière superficielle… je sais bien qu’il y a un certain nombre de fringues que je met rarement… je le fais très régulièrement pour mes enfants et je classe tout en carton selon les âges et ça part chez les copines ou voisines !!
    Mes belles fringues de marque qui n’ont pas bougés avec le temps (des fois vieilles de dix ans !!) et que je ne met plus pour pleins de raisons (dont le poids… ) je les donne à des copines et tout le reste part à une association près de chez moi qui revend tout à très bas prix (les sous vont à des assos comme les resto du coeur de ma ville…). Je ne jette jamais le moindre textile, ceux en très mauvais état je les mets dans une belle de recyclage).

    J’aimerais faire ce « grand tri » mais je me réserve un grand we tranquille pour le faire.. car deux petits loulous dans les pattes constamment c’est pas possible…

  • Dorothée
    février 7, 2014

    Ta dernière remarque va complètement dans la lignée de la simplicité volontaire : le moins on a, (et de bonne qualité) et le mieux on se sent car c’est forcément de bonne qualité :)

  • Dorothée
    février 8, 2014

    Oups j’étais fatiguée hier soir… je reformule : si on a peu, mais qui nous va impec’ (critères dratiques) et de bonne qualité, tous les matins on se sent bien car ce qui nous tombe sous la main nous va juste comme un gant.

    Et arriver avec la patate le matin au boulot car on se sent bien dans ses fringues, c’est juste un bonheur !

    Je fais ça aussi avec le maquillage – beaucoup de rationnalisations, mais après quel bonheur :)

  • Lil'
    février 8, 2014

    Pas évident, en effet… De mon côté, j’ai entrepris de sortir mes vieux jeans du placard et de les transformer en jupes (la jupe en jean étant une des pièces favorites de mon « uniforme »). Le résultat est génial donc je continue avec l’impression légère de faire du joli recyclage ;) et de remplacer ma pile de « jeans qui ne me vont pas mais on sait jamais » en « jupes fétiches » !

  • Claire-Marie
    février 9, 2014

    Super idée !!

    Pour infos, les vêtements abîmes peuvent aussi être donnés dans un dépôt Emmaüs ou ils seront triés et soit
    – vendus ou donnés
    – utilisés en recyclage pour du chiffon industriel
    – utilisés pour de l’isolation thermique

    Cette revalorisation donne du boulot en réinsertion !!

    Et sinon, j’aime beaucoup ce principe de garde-robe raisonnable ! Merci pour l’idée !!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *