Loungewear

par

Depuis que je suis indépendante, j’ai la chance de travailler de chez moi. Je passe donc beaucoup de temps à la maison. BEAUCOUP. DE. TEMPS. Et pourtant, je n’avais à mon actif quasiment aucune création destinée à la maison (à part mon pantalon de pyjama en double-gaze, qui commence doucement à se désagréger à force d’être porté ^^).

Cosy Asaka

Cela fait un petit moment que j’ai acheté le kimono Asaka de Named patterns, avec dans l’idée d’en faire une veste d’été. Mais c’est en fouillant les tréfonds de l’internet à la recherche d’une robe de chambre moderne et en coton (et en revenant bredouille de mon aventure) que j’ai eu le déclic : un kimono d’intérieur en jersey matelassé !

Comme d’habitude, j’ai fait preuve d’une originalité folle avec un matelassé noir. J’avais adoré le matelassé bio de Filetik, mais la référence n’existant pas en noir je me suis rabattue sur un France Duval Stalla, coton-polyester :( .

Cosy Asaka

A la réception de mon tissu, surprise : il était bien plus mou et élastique que son homologue bio ! J’ai donc légèrement dû adapter le patron pour prendre en compte ce surplus de stretch : l’encolure en forme a été remplacée par une bande d’encolure droite légèrement étirée, et j’ai ajouté de la laminette pour stabiliser les épaules. Celles-ci ont malgré tout tendance à tomber pas mal au porté, ce qui me gène un peu, mais rien de catastrophique.

Enfin, j’ai remplacé tous les ourlets doubles par des ourlets simples surjetés à cause de l’épaisseur du tissu.

Cosy Asaka

Cosy Asaka

Au final, je suis un peu mitigée : d’un côté, je suis très contente du rendu global de ce kimono qui correspond pile à ce que je recherchais visuellement (l’Homme me dit qu’il a un petit côté Dark Vador qui n’est pas pour me déplaire).

D’un autre côté, quelques petits défauts m’empêchent de le porter aussi souvent que j’en aurais envie : tout d’abord les passants de ceinture, situés trop bas et qui font blouser le kimono assez mochement lorsque je le ceinture (je blâme l’élasticité de mon tissu qui s’est probablement étiré en longueur). Je suis donc obligée de le porter ouvert. Ensuite, les superbes manches s’ouvrant gracieusement sur mes avant-bras MAIS qui les exposent du même coup aux courants d’air glacés, petit détail auquel je n’avais pas pensé ! (ça m’apprendra à vouloir détourner des modèles été pour l’hiver…)

Enfin, un petit souci de raccord au bas de la bande d’encolure qui me rend folle (cf photo ci-dessous), même si je sais qu’il n’y a probablement que moi qui le vois une fois porté.

Cosy Asaka

Le point Wearability

  • Patron : Kimono Asaka – Named
  • Taille : 38
  • Matière : Matelassé
  • Historique : Porté 4 fois
  • Cout total : 10€ (patron) + 18€ (tissu) = 28€
Cohérence
90 %
Confort
60 %
Seyant
50 %
Qualité
60 %

Malgré tout, je crois toujours à fond au potentiel de ce patron ! Je le coudrai sans doute de nouveau comme veste d’été, si j’arrive à dénicher la batiste ou la viscose parfaite :)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 Réponses
  • La Petite Culotte
    mars 29, 2017

    Je le trouve très beau et très classe !

  • BGM59
    mars 29, 2017

    Très joli! Mais peut-être pas très pratique pour bouger?
    Quand je reste à la maison, c’es jean, tee-shirt et sweat ou pull, une tenue surtout pratique pour vaquer à mes occupations sans problème! Béné

  • Marionne & des Bananes
    mars 29, 2017

    Il a peut-être des petits défauts, mais il te va super bien ce Asaka kimono !! Et ça fait cocooning dans ce tissu, ça rend bien :) !
    Pour les passants tu ne peux pas les enlever et tout de même porter le kimono avec la ceinture ?

    Je compte m’en faire un aussi mais plutôt pour l’été, à porter en robe de chambre style lingerie :)

    • Eléonore
      mars 30, 2017

      Merci beaucoup ! C’est ce que j’ai fait pour les passants, c’est bien plus joli comme ça :)

      Hâte de voir ta version d’été !

  • Gris Bonheurs
    mars 30, 2017

    Il reste magnifique, même avec ses petits défauts… et en effet, je te rejoins, quand on en sait qu’on en a laissé passer, on ne voit plus qu’eux, alors même que peu de gens les remarquent ! Hâte de voir la version été…

  • Morgane
    mars 31, 2017

    Je compatis, c’est très dure de trouver une pièce loungewear qui soit confortable et classe à la fois. J’ai arrêté de chercher une version cousu et porte mes gros gilets tricotés à la place.

    J’adore le résultat de ce kimono, c’est vraiment classe avec ce molleton! Je garde l’idée dans le coin de ma tête pour le jour où ma veste du moment tombe en décrépitude. Je le vois bien dans un beau twill de laine, ce qui permettrai qu’il soit chaud mais fluide comme le modèle !?

    Morgane.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *